Le Lensois Normand

Tome 2

L’hôtel Régina de Berck

Classé dans : Famille,Histoire,La Mine,Le Nord — 14 avril, 2010 @ 18:53

  Suite aux commentaires de Valère et Brigitte sur l’article sur La Napoule, voici donc présenté l’hôtel régina de Berck, autre centre de vacances des HBNPC.

Dans le contexte de la bataille du charbon après la libération, les toutes jeunes Houillères du Bassin du Nord/Pas-de-Calais mettent en place un ambitieux plan social afin d’attirer de la main-d’œuvre. Les réalisations vont de la construction de logements à l’organisation des vacances du personnel. Ainsi, deux centres de congés, le premier au château de La Napoule (Côte d’Azur), le second à l’hôtel Régina à Berck-Plage (Côte d’Opale) permettront d’accueillir à la mer, pendant plus de 40 ans, les mineurs et leur famille.

Comme pour La Napoule, c’était un tirage au sort qui désignait les familles de mineurs qui pouvaient bénéficier d’un séjour à l’hôtel Régina. Ils sont nombreux à y avoir connu leur premier repos et à avoir vu la mer pour la première fois…

relais.jpg

L’endroit avait été une maison de santé au début du 20ème siècle. 

avant.jpg

En 1952, les Houillères du Bassin du Nord et du Pas De Calais achètent cet hôtel à Berck Plage. C’est un immense bâtiment blanc, de style des grands hôtels, situé non loin de la plage. Les HBNPC le transforment en centre de Repos.

facade.jpg

Après des travaux de réparations et de mise en état, le centre fut mis en service le 4 Juin 1952. D’abord ouvert pour des séries de 200 personnes, il put accueillir, dès Août de la même année, 400 estivants à la fois, la totalité des chambres disponibles étant mise en service.

L’hôtel Régina a accueilli de nombreuses ouvriers et employés des houillères avec les congés payés, et plus particulièrement après la Seconde Guerre Mondiale. «  L’hôtel était exclusivement réservé aux mineurs et à leurs familles, raconte Romuald Vignon, l’actuel directeur. Le prix était en fonction de leurs ressources, et ils étaient choisis par tirage au sort . Ils arrivaient en nombre, n’étaient qu’entre mineurs, et c’était leurs seules vacances de l’année. Le Régina, est devenu une institution ».

« Ch’étot bien l’vie à l’Hôtel sans rien faire et cha, déjà ch’est surtout chés femmes qui l’appréciotent  grimmint» raconte un ancien mineur ; les balades sur l’avenue du Général de Gaulle, l’esplanade, la rue de l’impératrice, la place de l’entonnoir, la plage, le casino, le phare.

L’intérieur de l’hôtel, ce n’était pas le grand luxe mais tout était bien fonctionnel et largement suffisant pour des familles habituées à vivre dans les corons. 

La salle à manger …

salleamanger3.jpg

… et sa grande fresque murale 

fresque.jpg

Le bar

bar2.jpg

Une chambre 

chambre.jpg

La cour 

cou2r.jpg

La salle de lecture 

sallelecture.jpg

La salle de spectacle 

sallespectacles.jpg

Les cuisines

cuisine.jpg

Romuald Vignon, lui-même fils de mineur, a repris l’établissement en 1999, alors qu’il était selon lui à l’état de «taudis ». Après de gros travaux, les trois ailes de cette énorme bâtisse offrent en tout quatre-vingt-douze chambres. Aujourd’hui, certaines familles ou veuves de mineurs, un peu nostalgiques, continuent de venir en vacances à Berck et représente encore une grosse partie de la clientèle. « D’anciens mineurs continuent de venir, même souffrants. Beaucoup sont décédés à cause de la silicose, mais leurs veuves viennent toujours, elles ont autour de 80 ans. » 

aujourdhui.jpg

L’hôtel Régina aujourd’hui

13 commentaires »

  1. lechtimi62800 dit :

    Et aussi la plage de sable fin avec son climat vivifiant et son animation et l’un des attraits du centre de vancances de Berck-plage.
    Amitié ch’ti liévinoise.
    Christian.
    Bien à toi et aux tiens Claude.

  2. Valère dit :

    Hé hé !!

    Ça c’est de la réactivité mon Claude !!

    Merci pour ces informations que je ne connaissais pas toutes.

    J’ai souvenirs de mon grand père, retraités des Houillères, qui à travaillé là comme veilleur de nuit au début des années 1970. Il n’était pas payé pour son boulot mais en échange lui sa femme et sa dernière fille étaient nourris logés pendant toute la saison.

    J’ai souvenir d’avoir était introduit par mon « pépé » auprès de Georges, le pâtissier de l’époque, qui le soir, au début de la tournée de mon grand père, me goinfrait de tarte au libouli et autres palmiers.

    Merci pour ces excellents souvenirs qui me reviennent en mémoire grâce à tes articles Claude.

  3. Gilles dit :

    bonjour à vous deux

    c’est super tous tes articles
    mais apres Mandelieu-La Napoule,le Regina il te reste une etape : la colonie de vacance GROSSOUVRE

    bisous
    GILLES

  4. Claude dit :

    Oui, Gilles, t’inquiètes pas : un brouillon est déjà fait. Je ne peux passer sous silence un lieu où je suis allé pendant 7 ou 8 ans.
    Bises aussi a vous
    Claude

  5. boulet yvette dit :

    je voudrais connaitre les animations gratuites pendant un sejour une semaine merci

  6. chti76 dit :

    Bonjour Yvette,

    Il me semble que vous vous êtes tropmée de site. je ne v ends pas encore les séjours pour l’Hôtel Régina.
    Peut être un jour, on ne sait jamais !!!

    Dernière publication sur Le lensois normand : C'est fini (pour le tome 1)

  7. EVRARD Guy dit :

    Bonjour,
    J’ai visité les expositons de 2009 et de 2010 à Berck, interrogé ici et là. Depuis l’an dernier, une question me trotte dans la tête. Quel était l’état d’esprit des mineurs qui venaient séjourner à Berck dans les années 1950 ? Faisaient-ils encore la liaison avec cette grande conquête sociale qu’ont représenté les congés payés en 1936 ? Puis les autres conquêtes sociales issues du Programme National de la Résistance à la Libération ? Je me souviens de l’ambiance qui régnait à Berck les dimanche d’été au cours de ces années 1950. J’aimerais approfondir cette question. Merci.

  8. brognez evelyne dit :

    mes seules vacances en famille , mon père est décédé en fev 1959, c’était des moments de bonheur, mais très vagues, je suis née en 1954,mais je me souviens d’une musique de film qui passait sans cesse, peut -être le pont de la rivière kway ou le jour le plus long, j’ai un trou de mémoire mais l’air est dans ma tête! dommage qu’il n’y ait pas plus de photos avec les vacanciers!

  9. Marquis Jean-Pierre dit :

    Plein les yeux , plein la téte merci pour toutes ces petites choses qui ont fait notre vie et qui font nos souvenirs. Berck etait la direction privillégiée pour les quelques sorties que l’on s’octroyait le dimanche en famille . J’suis de 54, et moi aussi je regrette le fait que les appareils photos etaient rares à l’époque. Encore merci d’un chti exilé en Seine et marne …Amical’ment

  10. deruy gilbert henri dit :

    A propos de l’hotel regina je possède une grande
    affiche publicitaire de l’aprés guerre pour les vacances
    des mineurs à berck.Cette affiche vient de ma grand
    mère qui travaillé à l’hospital de berck
    vous pouvvez la voir dans la rubrique le bon coin ou
    je la met a vendre 50 euros pour collectionneur de cette
    époque.Si elle vous intéresse ..TEL: 03 21 53 61 79
    M. DERUY GILBERT

  11. mackowiak epouse lamacz dit :

    Nous avons ete plusieurs année en vacance a l hotel.entre 1980 et 1985.Quest ce que c etait bien.Surtout pour les mamans qui n avait rien a faire.Il y avait beaucoup d annimations aussi bien pour les jeunes que pour les plus agées.les chambres etait bien.et nous etions pas loin de la mer.C est vrai que nous en avions plein les yeux.merci

  12. Rabia paul louis dit :

    Mon père mineur nous y sommes allés en famille en 1965 (j’avais 7ans),3 années plus tard (mais 68) se sera la napoule je me suis juré de venir passer mais vieux jours dans le sud aujourd’hui à 59 ans je vis à Marseille pour le travail (routier) mai encore 3 ans et se sera la napoule

  13. Paul Rabia dit :

    Nous y sommes allés en famille en 1965 j’avais 7ans les parents et
    avec mon frère aîné (décédé en 2013 à 59 ans) et mes 2 soeurs;
    puis bingo le tirage au sort (2 semaines au château de la napoule .c’était en mai 68 (drôle d’annee) . aujourd’hui à presque 60 ans je vais passé une semaine à la napoule
    au château (un demi-siecle plus tard)

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

De la guerre dans l'art, de... |
Anglais pour non-spécialist... |
videohistgeo6eme |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lelampiste
| histgeo4emelaprovidence
| Le blog de la réserve opéra...