Le Lensois Normand

Tome 2

Les colonies de Grossouvre

Classé dans : Histoire,Lens — 31 mai, 2010 @ 9:50

Dans un petit village du Cher appelé Grossouvre à 460 kilomètres de Lens, « entre Nevers et Bourges, et pas loin de Vierzon » comme le disait la chanson des colons, se trouvait un château appartenant à la ville de Lens. A partir de 1949, cette propriété devint une colonie de vacances pour des milliers de jeunes lensois et lensoises.

Le Château :

chateauderriere.jpg

Situé dans un domaine de 28 hectares et ancienne dépendance des Bourbons, il fut bâti du XIIème au XVème siècle en pierre de taille et meulières. La tour conique date du début de la construction, le reste du château comprend trois corps disposés en quadrilatère autour d’une cour centrale. Le domaine est entouré des forêts d’Apremont, de Neuvy et de Grossouvre.

vueaerienne.jpg

L’immense domaine de 28 hectares

Le château fut cédé au Chevalier GRIVEL par Louis le Bon en 1365. On retrouve trace ensuite de l’histoire du château en 1785 quand une mauvaise gestion obligea le Marquis d’OUROUER à vendre son château à François DURAND, Maître de forges. Puis ce fut le Comte AGUADO qui en devint le propriétaire vers 1800 avant qu’il ne passe entre les mains du Marquis de BASTARD dans le courant du XIXème siècle.

Nouveau changement de propriétaire en 1934 puisque Messieurs Paul CANART et FOURNIER achetèrent le domaine. Ce sont eux qui le revendirent à la Ville de Lens en 1948.

La propriété de la Ville de Lens :

C’est sur proposition de Monsieur le Maire (Ernest Schaffner), au cours de la réunion du Conseil Municipal du 20 septembre 1948 que la décision d’acheter ce château est prise : « estimant que la campagne est préférable à la mer pour les séjours d’enfants et que le changement complet de climat garanti par l’éloignement ne peut être que profitable à nos petits … ».

A l’époque, le château comprend 14 pièces au rez-de-chaussée, de nombreuses chambres dans les deux étages, une chapelle, deux salles de bain et quatre lavabos « à eau courante » précise le descriptif.

Dès 1950, considérant que le château seul ne pouvait accueillir les nombreux colons attendus, la municipalité décida de construire des dortoirs modernes et de transformer les communs pour y installer les services généraux. Ce projet fut accepté lors du Conseil Municipal du 30 mars 1950 et approuvé par le ministre de l’Education Nationale le 5 février 1951 qui alloua une subvention de 11 millions et demi.

ensemble.jpg

La colonie :

Dès 1949, 262 enfants lensois partirent en vacances au château de Grossouvre pour un séjour de 3 semaines. Pendant les 32 années suivantes, de nombreux autres lensois y passèrent d’agréables vacances au rythme de 450 à 500 par an.

La propriété fut aménagée d’année en année avec la création d’un grand parc de jeux avec terrain de football, la construction de quatre bâtiments servant de dortoirs pour les colons, d’un édifice regroupant administration, douches, cantines et infirmerie puis un peu plus tard d’une piscine en plein air.

Un journaliste rapporte en 1959 : « C’est au château de Grossouvre que chaque année, 500 à 550 jeunes lensois vont s’ébattre trois semaines durant dans un site merveilleux de verdure.

A l’orée du bois, une pancarte indique :  »Colonie de vacances de la ville de Lens ». Une allée nous conduit au château. A ce moment des groupes de jeunes colons qui rentrent de promenade avec leur moniteur nous narguent en chantant : « 500 kilomètres à pied, ça use, ça use…. ». Bientôt tous les petits lensois se trouvent réunis en rangs pour nous souhaiter la bienvenue par des chants. Nous admirons leur bel ensemble : short bleu, chemisette jaune. » (NB : Ce sont les couleurs de la Ville de Lens).

cartepstale.jpg

Dans les années 60, un autre journaliste nordiste se rend à Grossouvre. Voici quelques extraits de son article : 

« Pendant leur séjour à la colonie, les enfants … habitent dans quatre bâtiments neufs contenant les dortoirs. Les chambres, bien disposées et largement aérées sont séparées des installations sanitaires par un couloir discrètement éclairé la nuit. Ces dortoirs offrent aux enfants un réel bien-être dont beaucoup d’entre-eux, malheureusement, ne disposent pas chez eux. A l’entrée du domaine, les communs servent surtout à l’élevage des bêtes. Celles ci constituent une bonne réserve et ont l’avantage de consommer les déchets de cuisine.

Le Directeur de la colonie est responsable de la bonne marche de l’établissement. Il est tout à la fois économe, surveillent général, professeur d’éducation physique et de natation. Il est secondé par deux sous-directeurs chargés l’un de la discipline, l’autre de l’éducation physique.

Chaque journée se passe avec le dérouillage matinal suivi du petit déjeuner, la toilette, les chants et les sports. Le déjeuner est suivi d’une sieste obligatoire. Les activités de plein air tiennent la plus grande part dans l’emploi du temps. L’après midi est consacrée aux activités principales laissées à l’initiative des moniteurs ou monitrices (jeux d’initiation sportive, jeu de piste, natation, pêche, promenade en groupe). En cas de pluie, les enfants peuvent se livrer à des travaux manuels. Le soir, la veillée est constituée de séances de cinéma ou récréatives avec chants et danses folkloriques.

A 21 heures, tout le petit monde rejoint les dortoirs … 

Le Berry est une région propice aux séjours de vacances : l’air y est pur et le soleil plus chaud que chez nous. Quel est le petit colon qui n’est pas rentré grossi ? Il est vrai que la nourriture y est saine et abondante. La gymnastique et les sports contribuent à développer physiquement les enfants. L’esprit de camaraderie se développe… Même la discipline est source de profit… Le moniteur est à la fois éducateur et animateur. De ce fait, les sanctions corporelles sont interdites.

La colonie de Grossouvre est une remarquable entreprise : son importance est appelée à croître chaque année.

La fête de clôture a lieu chaque année à la fin des vacances en la salle de l’Apollo à Lens. »

cartepostale3.jpg

Mes souvenirs :

Pour ma part, je suis allé 6 fois comme colon à Grossouvre de 1958 à 1964 environ. Je ne me souviens plus des « uniformes jaunes et bleus ». Peut être que cette tenue n’était utilisées que pour les grandes occasions ? Les groupes étaient composés d’une dizaine d’enfants classés par âge. A mon époque, ils étaient appelés simplement par une lettre et un chiffre, par exemple les A1 pour les plus âgés.

Pour le sport, nous disposions d’une aire de jeux, d’un terrain de football qu’il fallait rejoindre en traversant la forêt et d’une piscine en plein air devant les dortoirs.

cartepostale2.jpg

Dans le programme de la journée relaté par le journaliste ci-dessus, il faut ajouter au moins une fois par semaine le courrier obligatoire aux parents. Les moniteurs étant chargés de vérifier ce qui était écrit, pas seulement pour corriger les fautes d’orthographe, je présume.

eglise3.jpg

Il y avait aussi la traditionnelle sortie à l’église de Grossouvre le dimanche pour ceux dont les parents avaient inscrits leurs enfants à la messe et la visite le dernier jour dans l’un des rares magasins du village pour ramener un précieux souvenir de notre séjour. Le commerçant été réglé par notre moniteur à qui nous remettions notre cagnotte au début de la session.

groupe.jpg

Un groupe au début des années 60. Cherchez bien sous les casquettes si vous reconnaissez quelqu’un

Les chants :

A mon époque, le chant, c’était en fin d’après midi, juste avant le repas du soir. Plusieurs groupes du même age se retrouvaient assis sur les marches devant le château, face au petit bassin rond.

verslebois.jpg 

Et là, on apprenait des chansons traditionnelles (Dans la forêt lointaine, Dedans ma chaumière, Nous marchons dans la nuit profonde..). Souvent il fallait chanter « en canon », c’est à dire qu’une partie chantait un couplet en même temps que l’autre chantait le refrain.

Il y avait aussi les chansons « Spéciales Grossouvre ». J’ai fait travailler la mémoire de ma grande soeur Claudine pour en retrouver les textes, Elle n’en a pas dormi de la nuit, la pauvre mais elle en a retrouvé la plus grande partie.

La Colonie :

En colonie de vacances,les petits lensois

Partent plein d’espérance

On comprend pourquoi

C’est le château de Grossouvre

Qui les a conquis

Refrain :

Le coeur plein d’espoir et la chanson toujours aux lèvres

Ils s’en vont joyeux vers le beau pays du Berry

2ème couplet :

A l’arrivée quel délire, quel débordement

Ce ne sont que cris,

que rires, moments affolants

C’est le château de Grossouvre

qui les a conquis

La natation :

1 et 2, 3, 4

1 et 2, 3, 4

Nous aimons bien la natation

C’est un sport idéal pour colons

Nous voulons savoir nager

Brasser, Crawler et plonger

Et nous y réussirons

Avant la fin de la saison

Nous revenons d’Grossouvre

Nous revenons d’Grossouvre,

 Village bérrichon

Entre Nevers et Bourges

Et pas loin de Vierzon

Et nous rapportons

Dans nos pays miniers

Un peu du vieil accent

Du pays nivernois

Nous avons pendant 20 jours

Joué à l’ombre des tours

Et nous sommes revenus ravis

De la colonie du Berry

Et si vous nous enviez

Nos belles pommettes rouges

Faites donc comme nous

Venez tous à Grossouvre

Vous y verrez mêler

Dans un cadre charmant

L’ombre des chevaliers

Aux rires des enfants

Pour ma part, je me souviens de celle-ci, un peu partisane tout de même :

On est heureux comme des poissons dans l’eau

Au château de Grossouvre

Château construit en plein coeur du Berry

Le château de Grossouve

Vive monsieur l’Maire

Ses conseillers,

D’avoir pensé à nous y envoyer …

Claudine m’a dit que beaucoup de ces chansons ont été écrites par Monsieur Saintober, qui devait être aussi le Directeur de la colonie à une certaine époque. Si ce nom vous dit quelque chose, n’hésitez pas à écrire vos commentaires.

La fin :

En 1982, la Ville de Lens quittait le château de Grossouvre et choisit la montagne savoyarde pour les enfants.

Le domaine resta en vente 6 ans : le coût de la réhabilitation du château freinait les éventuels acquéreurs. Enfin, le 4 juillet 1988, M. et Mme BASQUES achetèrent le domaine, non pas pour le château mais pour les installations avec le projet d’en faire un site touristique.

Aujourd’hui :

Le château est maintenant la propriété de Mr Chevaux et de Mme Lesches. Contrairement aux anciens propriétaires qui considéraient le château comme une verrue à l’intérieur d’un projet de centre de loisirs, ils ont magnifiquement rénové le chateau et ses alentours.

aujourdhui.jpg

Les anciens dortoirs ont été vendus et sont devenus des résidences privées et de nombreux travaux ont été réalisés à l’intérieur du domaine a été créé un gite.

Si vous voulez passer quelques jours dans ce domaine plein de souvenirs pour les jeunes lensois, vous pouvez appeler les propriétaires au 02 48 74 09 32.

Je remercie aussi les charmantes personnes qui m’ont aidé à rédiger cet article à la Mairie et au château de Grossouvre ainsi que le service Archives et Documentation de la Ville de Lens.

58 commentaires »

  1. LAMARCHE dit :

    ETE 2009 SEQUENCE NOSTALGIE APRES 34 ANS ….ENORME TRAVAIL DE RENOVATION EXTERIEURE DU CHATEAU REALISEE PAR LE PROPRIETAIRE
    LE CHATEAU EST DE NOUVEAU A VENDRE 2,4M
    LE PROPRIETAIRE Mr CHEVAUX DUC DE LA TRUELLE ET SEIGNEUR DE L ENDUIT ET DU MASTIC VOUS FERA VISITER LES LIEUX ET VOUS DONNERA UN COURS D HISTOIRE EN PASSANT PAR JEANNE D ARC , CATHERINE DE MEDICIS ET LES GRIVEL SANS OUBLIER LA PERIODE LENSOISE

  2. chti76 dit :

    Bonjour Bernard,
    Dans ton com, tu indiques que le chateau est de nouveau en vente. Bizarre, j’ai téléphoné ce matin même au chateau et la personne qui m’a répondu ne m’en a pas du tout parlé.
    A vérifier donc.
    En tout cas, merci pour ton commentaire. Tous les lensois qui sont allés à Grossouvre doivent avoir la nostalgie de cette colonie que l’on trouvait merveilleuse à l’époque.

    Dernière publication sur Le lensois normand : C'est fini (pour le tome 1)

  3. Corroyez dit :

    Bonjour Monsieur,

    Monsieur Guy DELCOURT, Député-Maire de Lens a pris connaissance de votre travail et tient à vous féliciter et à vous remercier. A ce titre, vous serez-t-il possible de me transmettre vos coordonnées personnelles.

    Cordialement.

    Me CORROYEZ

  4. Andrée dit :

    Dans mes archives j ai retrouvé des photos de Grossouvre 1965 et autres. Je vais demander a mon fils de les mettre sur copains d avant car je suis pas forte pour faire ça.
    Mon pere s’occuper de la piscine et etait professeur d education physique, nee au mois de mai 1956 dès le mois de juillet j etais deja avec mes parents a Grossouvre A bientot

    Dernière publication sur Le lensois normand : C'est fini (pour le tome 1)

  5. Muriel dit :

    Bonjour ,
    mille merci pour m avoir contactée !!! votre blog est génial : que de souvenirs. Je l ai fait tourner dans mes amis et anciens colons et bien sur des lensois !! encore merci
    amicalement

    Dernière publication sur Le lensois normand : C'est fini (pour le tome 1)

  6. francis dit :

    idem pour moi jetai a grossouvre en meme temps que muriel dans les annees 65 a 70 ou jetaib connu sous le nom de crin blanc le premier jour arrive ont aller a la marrote au verger constant que de souvenir merci super ton blog

  7. MAURICE DHEDIN dit :

    Sur la photo il s’agit de Marcel BOUDRY, instituteur au 4 de Lens. Je ne sais pas si son voisin est Vermesch ou ROBILLARD, professeur de sport à l’époque avec Vermesch. Ils faisaient les Landies à Lens au moment des fêtes de Lens.

  8. gilbart dit :

    Mais quel ancien colon pourrait oublier les moments formidables qu’il passé en cette colonie de vacances de GROSSOUVRE…
    Pour la partie qui me concerne j’y ai passé 7 années y compris la GOULE.
    Peux t-on oublier mr ROBILLARD, je salue d’ailleurs sa fille au passage, les veillées, les jeux, la piscine,et les bons repas de la cantine ou ma grand-mère était cuisinière.
    Superbe ce blog j’espére y retrouver beaucoup d’ancien copains…

  9. MOTYL wladyslas dit :

    J’ai fais grossouvre 5/6 fois.La premiere fois a 8 ans en 59, les dortoirs étaient neufs et nous les pétiots ont dormait sur des paillasses.
    J’ai fais plus tard là bas un copain allemand de HERNE avec qui j’ai correspondu, et passé des vacances a noël chez lui.
    Cette année 2010 je suis retourné a grossouvre, quel bonheur.
    Par le hasard je connais jacques vandercruyssen l’économe de le colo. depuis longtemps
    Le couple qui a repris ce chateau depuis 1998 est en train d’en faire quelque chose de formidable, quel courage ont ces 2 fous.
    Si vous me reconnaissez, go écrivez moi.

  10. Marmin Claudine dit :

    je suis allée en colo en 1962, le souvenir que j’en ai est superbe, bon ambiance, l’année où j’y suis allée et surtout la session, accueillait des allemands filles et gaeçon, étant agée de 13 ans j’était dans le dortoir filles allemandes, ce qui nous a valu des sorties avec elles, l’avant dernier jour, nous avons eu la visite d’exterieur, frere de fille et garçon de la colo, il y a eu un sacré foutoir, ce qui nous a valu d’etre « endormi » la dernière nuit, bon souvenir. c’etait la première et dernière fois que j’allais en colo.mais quel souvenir. pour la chanson de grossouvre je remercie cex qui ont mis les paroles, je me souviens d’un passage qui dit « un peu du vieil accent du joli nivernais, nous aimons rire et chanter, dans ce beau cadreenchanté, et crier dans les vallons notre joie plein poumons »

  11. RIEM dit :

    je suis allé a grossouvre ! et quels souvenirs ! déjà avoir M vermech comme moniteur de sports cela n’était pas agréable mais le retrouver en colo !!!!

    un tiot souvenir ? c’était en 48 ou 49 je ne sais plus mais le plafond s’est écroulé d’un bloc alors que nous faisions la sieste

    et cette cuisinière qui s’était blessée sérieusement a la main, et quand nous nous sommes perdus !!!
    nous habitons maintenant en Vendée et donc salut aux tiots copains de cette époque ! ( les tiots vieux achteur ! )

  12. Moraisin Alain dit :

    Je suis né à Grossouvre en 43 je connais bien le chateau,j’y ai joué avec les fils du jardinier Mr Courtin dans les années 50, ma Mere a travaillée àla colonnie, le cuisinier était Mr Danton. que de bons souvenirs.

  13. FRANCOIS GOUBE Renée-Claire dit :

    Comment oublier ces merveilleux moments passés en colonie de vacances à GROSSOUVRE où chaque année de l’enfance à l’adolescence je m’y rendais; Au départ de LENS les autobus se succèdaient emmenant des enfants heureux de partir dans un cadre magnifique Mon parrain Jacques VANDERCRUYSSEN était économe à l’époque. Notre GAZOUTE cuisinière nous choyait . j’ai en tête Sylvianne WEESTEL Françoise MAYEUX Charline TAVERNIER J’ai le souvenir d’allemands de HERNE qui étaient présents et Irène KRIETE est devenue à l’époque ma correspondante – dans le cadres du jumelage j’ai pû partir à HAMMELBACH en forêt noire .
    GROSSOUVRE cette colonie rien que du bonheur dommage que ce bonheur tant partagé ait dû prendre fin
    J’ai fait un détour il y a quelques années pour me remémorer ces souvenirs qui ont marqués une étape de ma vie Que de nostalgie….
    Un point de consolation c’est la reprise de ce château par des personnes amoureuses de sauvegarder un tel patrimoine

    Une LENSOISE LOZERIENNE

  14. BRISSY dit :

    J’y suis allé en 1950 . J’avais alors 6 ans . Je me souviens de Mr Saintobert (décédé en 2010), qui nous faisait piquer une tête dans la rivière : ce qui me terrifiait ! Sa méthode pour nous apprendre à nager m’a brouillé avec l’élément aquatique pendant une partie de mon enfance .
    Je garde néammoins un bon souvenir de ce site de Grossouvre .

  15. BROCKI André dit :

    Que de bons souvenirs me reviennent des moments que j’ai passé dans ce Site grandiose.
    Charmante les Monitrices, un peu sévère le Directeur, l’Econome, mais que de charmantes journéees bien trop courtes.
    Il y a déjà plus de cinquante ans, mais jamais je n’oublierais.

  16. Jean-Luc Roussel dit :

    Bonjour à tous
    Je suis allée à Grossouvre entre les années 61 et 67(68)
    Que de bon souvenir
    2ou 3 sessions par an mon pére travaillé à la ville de Lens je me souviens d’Andrée la fille de MONSIEUR Robillard mon mono de sports à Carnot Gilbart je suis allée aussi la premiere année à la Goule je suis revenu en estafette pour insolation 30km à pied en plein soleil sa use énormément j’y suis retournée pour la deuxieme session
    Crin blan cela me parle
    jai un frére Hervé et une soeur Sabine qui m’accompagnés en colo
    Merci à Le Lensois Normand
    Je regarde souvent le blog
    Je suis un ancien lensois né en 55 éléve de l’école Carnot,du lycée Béhal,de l’harmonie municipal (tambour) je n’ai plus de photos de ma jeunesse à Lens ou de Grossouvre
    Je suis sur la photo au stade Bollaert pour les landies mais ou??
    Si vous me reconnaissez,écrivez moi
    J’abite pas loin de Lens (Sains en Gohelle)

  17. fulgence dit :

    j’étais également en vacances dans ce chateau et quel souvenir
    j’y suis retournée en visite il y a quelques années mais quelle déception, le château était à l’abandon, vitres cassées, toiture, et le plan d’eau, quelle désastre !!!
    je suis contente qu’il ait été racheté depuis.
    J’avais un fantasme si je gagnais à l’euro millions, le racheter et y finir en retraite
    meilleures salutations

  18. Dambrine dit :

    Bonjour,
    Je suis lensois , ma mére a travaillé à la ville de Lens et notre nom est relativement répandu sur Lens.
    Je suis une seule fois en colonie à Grossouvre et le hasard veut que je suis installé depuis 6 ans à Nevers à quelques KMS de Grossouvre.
    D’ailleurs je vais de temps autres me baller et j’y retourne trés bientôt car je suis invité à un mariage.
    Par-ailleurs si dés personnes me connaissent n’hesiter pas à me contacter Facebook par exemple.

  19. kowalczyk dit :

    inutile de me contacter.prendre contact avec
    M.Wisniewski Jean-Pierre(qui ne possède pas d’ordi.)
    1 rue des Michelets 18140 Jussy-le Chaudrier.Télé.:
    02.48.72.92.69.Cette personne recherche des amis de la colonie de Grossouvre des années 55 .56.il espère recevoir des réponses à ce courrier car il est seul et possède des photos et documents de la colonie .envoyez -lui du courrier il sera heureux de faire plaisir

  20. evrard dit :

    bonjour je suis de native de Lens et je suis aller a grossouvre en vacances c était super je suis allée plusieurs année de suite dans les années 72 j ai commencé a allée si quelqu’un est allée dans c est année et si il ce rappelle de moi sa serais super

  21. Lis Patrick dit :

    Que de très bons souvenirs…J’ai beaucoup apprécié de visiter ce site ,merci.

  22. Declerck frédéric dit :

    ces vacances passé la bas reste pour moi un souvenir extraordinaire du bonheur a l état

  23. CHER ANES dit :

    Bonjour les anciens de colo

    venez nous rejoindre les 16 & 17 juin au chateau

    le programme en consultant http://www.cheranes.com

    A bientôt

  24. labenda muriel / pajakowski dit :

    je suis allée plusieurs années a la colo avec mon frère jean marc je suis muriel pajakowski j y suis allée dans les années 1964 a 1970 !! il y avais une monitrice que j aimais suzy baton j aie correspondu longtemps avec elle et j aimerais avoir des ses nouvelles peu être qu un jour elle lira le blog !! bien sur que des bons très bons souvenirs de grossouvre !! j étais connue y allant 2 sessions chaque année !!et j étais toujours avec francis surnommé crin blanc car il prenait un manche a balai et fessait plusieurs fois le tour de l arbre a singe en hennissant !!! je me souvient bien sur de mr robillard et de sa fille de constant , de blanche l infirmière la dernière session que j ai faite nous avions construit une petite maison en parpaing prés du bois !! ha si on pouvais refaire une session je serais partante de suite !!je suis retourné plusieurs fois voir la colo car j habite en Auvergne alors quand je vais a lens je fais un petit détour par grossouvre !! si vous me connaissais n hésitez pas a me contacter !! muriel.labenda@hotmail.fr

  25. col dit :

    j’étais colon de 1948 jusqu’en 1955 puis monitrice en 1960 dans ce magnifique chateau. J’en garde de merveilleux souvenirs.
    Je viens de lire sur le site les chansons qui me sont restees en memoire.

  26. CHAMPAGNAT dit :

    Je suis moi la petite fille d’anciens gardiens de ce beau château de Grossouvre Mme et M DELORY. J’ai donc été habitante de ce château pendant dix ans, j’en garde un souvenir magnifique d’immensité, de gaieté, de belles histoires…beaucoup de nostalgie aussi quand je pense à cette famille quasiment disparue aujourd’hui surtout mon grand père qui aimait cet endroit passionnément…que de souvenirs…

  27. lagache dit :

    moi j ai fais la colo j avais 8 ans al prmiere anne le directeur etait mr claude lagache mon mari actuel est son fils queel bele rencontre et claude un directeur genial il est pparti depui novembre
    2010 en tous cas ce st grace a grossouvre que j ai rencontrer l homme de ma vie
    voila souveni souvenir ….

  28. VERLYNDE dit :

    Bonjour,
    De bons souvenirs en effet dés 1973, mais qui je me souviens ont été filmés. De ces vacances nous pouvions en voir la projection de reportages au cinéma l’Apollo en septembre.
    La mairie de LENS en a elle encore les archives pensez vous?
    Merci encore pour votre travail.

  29. DALMEIDA GERARD dit :

    Dommage que nous puissions pas avoir les photos de cette belle époque .J’ai 47 ans et garde de bons souvenirs de ce lieu .
    Bien cordialement

  30. col charline dit :

    je suis retournée au château toujours aussi beau, j’ai retrouvé les senteurs de mon enfance, mais le village triste.
    J’ai lu un message de la fille des gardiens du château qui étaient la cousine de ma mère.
    C était une belle journée de souvenirs

  31. Jean-luc Roussel dit :

    A quand la session des anciens colons pour nous retrouver et se souvenir de nos meilleurs vacances des années 61 à 69 pour moi
    Malheureusement pour moi plus de photos
    Il y avait un photographe de la mairie de Lens il doit y avoir des archives je contacte la mairie et je vous tien au courant

  32. Lefebvre Pascale dit :

    Bonjour !! Ma mére Jocelyne Lefebvre y a été directrice peu avant la fermeture !! (80.81.82 ) Que de souvenirs , le château, la piscine , le parc , les dortoirs, les veillées au coin du feu du camps, les sorties à cheval, aux lacs …

    Peut-être avez vous été animateur à cette époque ?? (ou colons ! ) J’aimerai vous retrouver ! (elle aussi, mais n’a pas internet !)

    Au plaisir de vous lire Pascale.

  33. tomaja dit :

    j y suis aller plusieur fois mais je n ai aucune photo,des annees 70 j ai quelques souvenirs et la goule?

  34. DUBOCAGE VIVIANE dit :

    Je m’appelle viviane DUBOCAGE j ai passé deux sessions de colonie , super souvenir,on avait un mono que l’on surnomé « la flêche »tellement il était grand avec un chapeau mais je ne me souviens plus de son nom, mon frère jean-luc aimait beaucoup la Flêche on est arrivé en pleurant et on est repartis en pleurant
    si vous avez des souvenirs n hesitez pas à me contacter daniel.bossart@neuf.fr j habite maintenant en Normandie.
    merci pour ce travail…

  35. TALANDIER dit :

    Bonjour à tous,
    Félicitation pour ce site, franchement que de bons souvenirs, j’y suis allée plusieurs années de suite de l’âge de 7 à 11 ans, issue de famille nombreuse avenue du grand condé, pour moi s’était que du bonheur de retrouver le château, les dortoirs c’était en 74, le parc, la diane lorsque nous faisions nos jeux de piste et j’en passe… je n’oublierai jamais nos colons, le directeur et effectivement s’il était possible de visionner les films de ces années je serai au rendez-vous….
    une chtiot de lens sandrine talandier BONNE CONTINUATION

  36. galliez dit :

    je me rapelle de grossouve des sortis en velo et le voyage depuis paris j usqua la colonie on n etais heureux et les jeux dans le bois c etais 76 je suis retourner y pas lomptemp j ai u une grosse emotion en voyant le refectoir et les dortoirs et le chateaux je fesais partis de la dass j etais toujour heureux d aller la bas

  37. Lechon josiane dit :

    Bonjour d’une ancienne de la colo.Il y avait aussi Danièle,Arlette, et Michèle.Et je suis la petite bouboule,qui…ne sachant pas se servir d’un couteau, a fâché le directeur, et pour me punir m’a installée sur des tables en hauteur dans la salle des monos. Je n’avais pas Zorro, mais ma cadette « Michèle est venue à mon secours. Nous avons;à 4 chanté l’hymne de la colo dans une salle fétant un anniversaire. Nous étions très heureuses. Très bons souvenirs pour les 3, mais pas la petite soeur. Bises à tous et toutes.

  38. Lechon josiane dit :

    C’était en 58.59.60.

  39. Jean luc Roussel dit :

    Je suis retourné dans notre colonie en juillet je suis resté 3 jours en gite (ancienne infirmerie) dur de voir les bâtiments a l’abandon le château est remis a neuf le propriétaire est dans le château tous les jours depuis 15 ans encore 3 / 4 ans pour le finir mais je n’ai rien reconnu il y prévoit un musé de l’arme malheureusement il ne travaille que dans le château je n’ai pas retrouvé notre piscine , l’arbre a singe est toujours a sa place ,tout le matériel de la colonie est encore sur place j’y retourne l’année prochaine

  40. Jean luc Roussel dit :

    Contact Facebook
    Les anciens du Château

  41. Francine HOURDEQUIN dit :

    Grossouvre, que se très bons souvenirs, il est vrai que souvent on partait en pleurant et idem au retour, c’était le bon temps, heureux et insssoussiant, jeunes Lensois des années 60/70, j’y suis allée plusieurs cessions avec mes 2 frères, ils sont retournés voir le château il y a qq années par nostalgie, j’irai bien y faire un cout séjour, pour redécouvrir l’endroit, superbe, si beau. Merci pour ce retour en enfance.

  42. robin dit :

    Bonjour,
    Je suis allée en colonie 2 fois, années 1957 et 1958, oui, j’ai de bons souvenirs. C’est vrai, qu’on pleurait en partant et en revenant. La 2ème fois mon frère de 4ans était avec moi, je pense qu’il était trop petit et pas assez indépendant pour apprécier ! Je me souviens de mr Robillard. Et aussi quand nous sommes allés faire un pique-nique prés d’une rivière et pour le retour un camion nous a pris en stop. Le chateau était au mileu d’un beau domaine avec une forêt. La première fois que je voyais un serpent, couleuvre ou vipère, je ne sais plus. J’aurais voulu avoir des photos de ces 2 années, si quelqu’un en a qu’il me contact et m’envoie un courriel : robinclaudie@yahoo.fr A bientôt.

  43. gilbart dit :

    Un grand salut à jean luc ROUSSEL que j’ai bien connu, surtout à carnot…
    Peut-etre se verra t-on un jour, j’habite LIEVIN

  44. blain dit :

    mes souvenirs reviennent ,je suis allé avec la colo dans les années 58à62 avec les mines de la ville de Lens.j’en garde de très bon souvenir avec ma soeur et mon frère surtout avec la picine de Mr robillard que j’ai connue à la cité 12/14 de Lens
    nos enfants aurais apprècié la convivialité des dortoirs et des promenades
    super depuis plus de 50 ans

  45. delecroix Valentin dit :

    J’ai était en colonie je ne sait plus les dates je sait que la première foi il n’y avait pas de piscine est l’année qui à suivie il y en avais une
    Je voudrait connaitre les dates est des photo merci

  46. wloch anne marie dit :

    je suis une ancienne colon de grossouvre ,j’ai su dernièrement que le château pouvait être visité ,et qu’il y aurait un site ,j’aimerais avoir les coordonnées .merci à vous tous .

  47. montagne sabine dit :

    Bonjour à tous les colons des années 75-78.
    3 années passées dans cette colonie. je me souviens de mon premier départ où je pleurai d’angoisse à l’idée de quitter mes parents mais je me souviens surtout de mes larmes quand il a fallu rentrer sur lens: quelle tristesse c’était alors de revenir et de quitter ce lieux que je trouvais magnifique, majestueux. Désolée, je n’ai pas de souvenirs sur mes camarades de jeux. je me souviens surtout d’une monitrice Christine K. quelle gentillesse ! de la piscine et des grands espaces verts dans et en dehors du château, del’odeur de la soupe servie tous les soirs et des goûters faits de pain et de parts individuelles de nutella ! je resterai à jamais nostalgique de ces vacances. Mon voeux le plus cher serai de revenir en ces lieux. je suis très contente d’avoir consulté ce site et d’y laisser mon témoignage. bises à tous. sabine

  48. dupon dit :

    bonjour je suis Nicolas de Lens et je suis aller en colo au châteaux ,de grossouvre mes plus beaux souvenir je pennse que je vais mi rendre pour me renouer tous sa en esperent que j aurais le droit de i entré cordialement Nicolas……

  49. Morcellet dit :

    J’ai fait, moi aussi, plusieurs séjours à Grossouvre ainsi que mon frère et ma soeur.
    Est-ce que le Mr Saintober(t) n’était pas aussi prof de maths à condorcet?

  50. Lemaire Jean Pierre et Marie Claire dit :

    J’ai dirigé la colonie de Grossouvre de 1968 à 1977.
    J’ ai de nombreux et merveilleux souvenirs de cette expérience.
    Je suis à l’origine avec mon équipe de moniteurs de la création du camp de Goule.
    J’ai l’intention de consulter les archives photographiques et cinémathographiques de la ville de Lens et éventuellement suggérer aux élus d’organiser une exposition ou une séance de projection…….

  51. Je suis également partisan de créer une exposition sur la colonie de Grossouvre. Mes contacts sur Internet sont demandeurs. je possède de nombreux documents envoyés par des internautes anciens colons. Le Service des archives de la ville de Lens est également partant. Nous espérons une réponse positive des élus. Je vous tiens au courant.

    Dernière publication sur Le lensois normand : C'est fini (pour le tome 1)

  52. LANDOIS Michele dit :

    J’ai été monitrice à Grossouvre en 1960,il y avait un groupe de jeunes allemands de Herne encadrés par Adolph,Dieter,Heiti et Gerda,je suis toujours en relation avec Gerda,nous sommes retournées au château en 2 000 pour fêter les 40 ans de notre rencontre
    Parmi les monitrices françaises il y avait Micheline Buvry,Rosine Vanhouche,Chantal Roger,Nicole Pentier,Annie …(?) et moi Michèle Parmentier nous étions toutes élèves de l’école normale d’Arras
    Nous avions fait le voyage en train de Lens à la Guerche où on était venunous chercher en bus
    Que de souvenirs

  53. LANDOIS Michele dit :

    Bonjour,j’ai contacté mon amie allemande Gerda monitrice avec moi en 1960
    Elle a des photos et des souvenirs…..elle veut bien vous fournir desdocuments
    Elle parle très bien français et attend que vous la contactiez
    Madame Gerda Forch
    D44789 BOCHUM 1
    Wiessenstrasse 3
    Allemagne
    Tel 00491755234788
    Dire que c’est Michèle qui vous a donné ses coordonnées

  54. CAILLAUX Joëlle dit :

    Lensoise à vie de coeur, je suis allée en colonie au château de Grossouvre de 1956 à 1960 ; mon frère aîné m’y a précédé quelques années. C’était une bouffée d’air pur pour les petits des corons et il est vrai que j’avais le coeur lourd au départ de quitter mes parents mais également une nostalgie profonde au retour. Je garde à jamais de merveilleux souvenirs : la promenade matinale autour du château avant le petit-déjeuner, la marche et les chants sur les marches du château et enfin la liberté le soir, après le repas dans ce grand et magnifique parc du château.
    La tenue, short bleu et chemisette jaune, c’était pour la fête du 14 juillet et la fête de fin de séjour.
    Votre site m’a donné envie de retourner à Grossouvre mais j’ai un peu peur que la nostalgie me reprenne.

  55. Hé bien, un peu de vos souvenirs réapparaîtront dans quelques mois à Lens pour une grande exposition sur les colonies de vacances de Grossouvre. Si vous avez des documents, des photos ou simplement des souvenirs que vous voulez faire partager, contactez moi à cette adresse : lensois.normand@sfr.fr

    Dernière publication sur Le lensois normand : C'est fini (pour le tome 1)

  56. Kalu dit :

    Bonjour,

    Nous sommes 4 Belges en chemin vers St-Jacques de Compostelle et sommes passés aujourd’hui à Grossouvre. Merci pour tous vos commentaires que j’ai lus avec grand plaisir.

  57. Warnotte dit :

    J ai bien connu le château mon oncle constant Delory gardait le château avec sa femme et ses enfants moi et ma famille on passaient des vacances au château on dormait dans les dordoires. Ma cousine c est mariée au château. J ai encore quelques photos. Lieu magnifique j aimerai bien y retourner

  58. Bonjour madame? Dans l’idée d’organiser à Lens une exposition sur les colonies de Grossouvre, nous recherchons toutes sortes de documents dont des photographies. Si vous voulez partager les votres à cette occasion, envoyez moi un mail à lensois.normand@sfr.fr
    Merci par avance

    Dernière publication sur Le lensois normand : C'est fini (pour le tome 1)

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

De la guerre dans l'art, de... |
Anglais pour non-spécialist... |
videohistgeo6eme |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lelampiste
| histgeo4emelaprovidence
| Le blog de la réserve opéra...