Le Lensois Normand

Tome 2

La fin d’un géant

Classé dans : Histoire,La Mine,Lens — 9 août, 2010 @ 7:53

   Sur le territoire de la ville de Lens, il ne reste plus un seul chevalet debout. Je dis bien « chevalet » et non « chevalement » n’en déplaise aux puristes car c’est bien ce terme qui était utilisé dans les corons.

  Les chevalets encore debout les plus proches se situent à Loos-en-Gohelle (fosse 11-19) et à Liévin (fosses 1 bis de Liévin et 3 de Lens à Saint Amé).

  Celui-ci avait environ 50 ans lorsqu’il a été abattu (il avait été reconstruit dans les années 20 après avoir été détruit par les Allemands en 14-18). C’était celui de notre cité : la fosse 14. Il est tombé en 1974. Merci à Maurice Dhédin de m’avoir fait parvenir ces documents qui drainent tout de même avec eux un brin de nostalgie.

  La fosse 14 après sa fermeture :

mc01.jpg

   L’agonie du géant :

mc03.jpgmc04.jpgmc05.jpgmc06.jpgmc07.jpgmc08.jpgmc09.jpg  

2 commentaires »

  1. Martine dit :

    Pourquoi l’avoir abattu il était si beau!!

  2. Caritate dit :

    C’est à pleurer

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

De la guerre dans l'art, de... |
Anglais pour non-spécialist... |
videohistgeo6eme |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lelampiste
| histgeo4emelaprovidence
| Le blog de la réserve opéra...