Le Lensois Normand

Tome 2

Archive pour octobre, 2010

Le sport lensois en … 1913

Posté : 7 octobre, 2010 @ 6:33 dans Histoire, La Mine, Lens, RC Lens | 3 commentaires »

  L’un des bienfaits d’Internet est qu’il n’est plus nécessaire de courir partout pour obtenir certains renseignements ou documents. C’est ainsi que la Bibliothèque Nationale de France à créé un site sur lequel on peut consulter et même télécharger gratuitement certains fichiers concernant des documents libres de droit (ainsi aucun risque de recevoir un mail de Monsieur Hadopi !).

  C’est là que j’ai trouvé un journal sportif hebdomadaire de 1913 appelé « La Vie Sportive du Nord et du Pas de Calais ». Voici ci-dessous deux montages d’articles de ce journal qui nous indiquent ce qu’était le sport à Lens à la veille de la première guerre mondiale.

viesportive1.jpg 

  Sur ce premier document, nous apprenons que l’un des sports les plus en vogue à cette époque est le Jeu de Balle. Comment ça marche ? Je ne sais pas mais je sais que le club de Lens est l’un des meilleurs de la région. On trouve le résumé d’une victoire à Dour (Province du Hainaut en Belgique) par 13 à 9 grâce à un superbe Vaillant dans les rangs lensois et une défaite contre le rival Lille par 13 à 8. Le journaliste rapporte que 1500 à 2000 spectateurs assistaient à cette rencontre où se jouait la suprématie régionale entre « deux équipes rivales et amies« .

  L’autre sport à la mode : la boxe bien sur ! L’article déplore que le gala qui s’est déroulé au WONDERLAND LENSOIS n’ait attiré que peu de spectateurs « et c’est regrettable dans un pays sportif comme Lens ». Pourtant on y a assisté à cinq combats dont une victoire du lensois Planque et une défaite d’un autre lensois Mellier.

  On apprend aussi dans ces journaux que la Club Sportif de Lens va organiser le Championnat officiel amateur du Pas de Calais. les combats auront lieu dans la salle Durieux, 50 rue de Paris.

   Enfin, le sport qui commence à se développer en ce début de siècle est le football. On peut lire qu’un jeune club, le Racing Club de Lens, va recevoir pour un match amical le grand club régional qu’est l’Olympique Lillois. Le journaliste ajoute :  » C’est un évènement pour Lens car c’est la première fois qu’un grand club du Nord consent à se déplacer dans la région de Lens ».

  On peut aussi découvrir qu’en Championnat de l’Artois, le RCL a battu l’Etoile Sportive d’Arras par 2 buts à 1. Je cite : « La partie fut marquée dès le début par de magnifiques déplacements  de Lens qui arrive à prendre le 1r but après vingt minutes de passes adroites…. Le gardien de l’Etoile a défendu le but avec adresse contre les beaux coups des avants du RCL ». Ah, si on pouvait en dire autant aujourd’hui !!!!!!!

  Ce qui retient aussi l’attention des footballeurs à Lens c’est le Challenge des Mines de Lens organisé par l’Association de Anciens Elèves de l’Ecole Saint Edouard de Lens ». Ce challenge est doté d’un bronze d’art « La Gloire » offert par la Compagnie. La compétition a pour but de défier le clud de l’Association Saint Edouard de Lens. L’engagement est des 3 francs par équipe et les inscriptions doivent être adressées à Monsieur Devriène, 9 rue Séguin à Lens.

viesportive2.jpg

  Sur ce deuxième montage, on apprend que l’Union Sportive de Lens va organiser le « Concours de l’Athlète Complet ». Cette compétition aura lieu sur un terrain aménagé près des marais d’Avion. L’épreuve comporte entre autre une course de 500 mètres, des sauts en longueur et en hauteur avec et sans élan, des développements de barres, des lancers de poids,de disque et de javelot des bras droit puis gauche, du grimper à la corde lisse, des exercices de barres fixes et assimétriques et pour finir, une course de 1500 mètres !

  Sur la photo du journal, on trouve les dirigeants de l’USL : MM. Basin, Président; Lampin et Vitrier, vice-présidents; Bouchez, Secrétaire; Cailliez, Professeur; Baghaert et Tétur, Commissaires.

Le Tramway Lens-Hénin : ça date pas d’hier !

Posté : 6 octobre, 2010 @ 6:00 dans Histoire, Lens | Pas de commentaires »

   Actuellement existe un projet de tramway entre Liévin, Lens et Hénin, projet que devrait se concrétiser pour 2013-2014 si tout va bien.

  Si pour le trajet entre Lens et Liévin, il y a déjà eu une sorte de tramway : le Tortillard (voir ici l’article qui lui est consacré) ….

tortillardruethiers.jpg

Le Tortillard arrive de Liévin par la rue Thiers

   …. entre Lens et Hénin, il n’y en a jamais eu. Pourtant, l’idée n’est pas neuve.

  La preuve : voici le compte-rendu d’une séance du Conseil Général du Pas de Calais au cours de laquelle ce projet de tramway est évoqué.

tramway02.jpg

   Et cela date de …. 1927 !!! Le Conseil Général avait alors refusé ce projet et demandé aux communes concernées de le prendre en charge ! Ce qui n’a jamais été fait.

   A cette séance assistaient Emile Basly et Arthur Lamendin, Conseillers des cantons de Lens-Est et Lens-Ouest.

L’église du 11

Posté : 4 octobre, 2010 @ 6:43 dans Histoire, La Mine, Lens | 6 commentaires »

 C’est ainsi qu’on l’appelait chez nous. Les églises ne portaient pas le nom de leur Saint Patron mais le numéro de leur cité. Ainsi, je me suis marié à l’église du 12, un ami à moi à celle du 4 et j’allais à la messe à la Chapelle du 14.

  Donc, l’église du 11 dite Eglise Saint Pierre à été construite à la fin du 19ème siècle et bénie le 2 septembre 1891. Elle était imposante dans la rue d’Artois de la cité avec ses deux clochers identiques encadrant un porche avancé magnifique.

  La cité étant située sur la ligne de front de la première guerre mondiale, le clocher servit de poste d’observation pour les Allemands. Comme le reste de Lens, l’église Saint Pierre n’était plus qu’une ruine à la fin de la guerre.

  Ceux sont les architectes Cordonnier et Croin qui ont été désignés pour reconstruire l’édifice pratiquement à l’identiqe. Il n’y a plus que deux fenêtres au lieu de trois, une rosace les surmonte et l’horloge a disparu.

11les2.jpg

 Mais les affaissements miniers ont eu raison de ce lieu de culte et la décision fut prise de le raser, ce qui fut fait fin 1987. (Date à confirmer car certains ne sont pas d’accord avec celle-ci). Aujourd’hui, le culte est célébré dans une salle de l’ancien patronnage.

sallepatronnage11.jpg

  C’est là que l’on peut voir la statue de Saint Pierre, l’une des rares reliques conservées de l’église (avec quelques pièces de la chaire).

stpierrephoto2.jpg

 Avez vous regardé son pied droit : il n’y a plus de couleur et il est complètement usé ?

stpierrephoto3.jpg

  Voici le pourquoi:

stpierrephoto4.jpg

  Un grand merci à Jean Marie pour les infos et les photos.

  A propos du 11, un autre document envoyé par Michel (qui cherche toujours des renseignements sur le silo des mines) : un plan datant de la construction du chevalet de la fosse 11 :

planchevaletfosse11delens02.jpg

 Je dis bien « CHEVALET », n’en déplaise aux puristes. Car regardez bien le titre de ce document émis par la Compagnie des Mines de Lens. Il est bien noté « CHEVALET » et non chevalement. Je n’en démordrai pas !

planchevaletfosse11delens03.jpg

Ils ne méritent pas d’être lensois

Posté : 3 octobre, 2010 @ 7:54 dans Coup de gueule, RC Lens | 1 commentaire »

  Je voulais faire un article après le match d’hier soir à Sochaux. Finalement j’y renonce : ces types ne méritent même pas qu’on perde du temps à parler d’eux comme ils ne méritent certainement pas d’être lensois.

 Juste une chose : il y a quelques jours Martel a dit que le club ne survivrait pas à une nouvelle descente en ligue 2. J’espère ne pas voir cela au printemps prochain :

 avendre.jpg

12
 

De la guerre dans l'art, de... |
Anglais pour non-spécialist... |
videohistgeo6eme |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lelampiste
| histgeo4emelaprovidence
| Le blog de la réserve opéra...