Le Lensois Normand

Tome 2

Les albums de De Croy

Classé dans : Histoire,Lens — 1 décembre, 2010 @ 10:05

  C’est Maurice  Dhédin qui m’avait fait connaître les albums de De Croÿ. Lors de mon excursion à Lens, il m’a fait cadeau d’une copie du tome XVII : le Comté d’Artois. L’oeuvre totale représente 23 volumes et 2500 vues.

   Un peu d’histoire : Lens n’a pas été qu’une ville rurale comme sous De Crombecque vers 1800 ou minière comme à partir de 1850. Lens existait avant et de nombreux blogs ou sites racontent son histoire.

  Les albums de De Croÿ nous font un peu mieux connaître ce qu’était Lens au 17ème siècle. Le Duc Charles de Croÿ appartient à l’une des grandes familles sous les Ducs de Bourgogne et les rois d’Espagne. Il est né le 1er juillet 1560 dans le chateau de Beaumont (Hainaut) et à la mort de son père en 1595, il hérite de tous les domaines de la maison De Croÿ. En décembre 1605, après avoir participé à de nombreuses expéditions militaires, et assumé plusieurs fonctions importantes, il quitte les affaires publiques afin de se consacrer essentiellement à la gestion de ses domaines et de ses collections. Il meurt à l’âge de 52 ans, en 1612.

   De Croÿ est un collectionneur passionné. Dès 1590, il fait réaliser des « cartulaires » de ses terres. Ce sont des sortes d’atlas avec de nombreux plans coloriés. Au début du 17ème siécle, il entreprend de faire peindre à la gouache sur du parchemin les provinces dans lesquelles il exerçait des fonctions. On trouve donc dans ses albums le Hainaut, le Tournaisis, les chatelleries de Lille, Douai, Orchies, etc… C’est à partir de 1605 qu’il fait réaliser les tableaux sur l’Artois et donc sur Lens. La direction de l’oeuvre a été confiée au peintre valenciennois Adrien de Montigny.

  Voici les peintures des albums de De Croÿ qui concernent la ville de Lens.

  Les armoiries des villes d’Artois; Celle de Lens représente une tour inspirée du chateau. Elle est de couleur rouge sur fond blanc et encadrée de deux fleurs de lys.

armoieries.jpg

    Les collégiales appelées en vieux français Chanesies puisque tenues par des chanoines. Celle de Lens représente Notre Dame qui a donné son nom à la collégiale de la ville.

leschanesies.jpg

     La collégiale Notre Dame.

chanesielens.jpg

    La vue est prise de l’ouest-sud ouest. La collégiale est en pierre couverte d’ardoises et de tuiles. Elle a disparu lors de la Révolution et se situerait aujourd’hui au niveau du Monument aux Morts de l’Avenue Van Pelt.

    Peinture de la ville de Lens fortifiée en 1605 :

lens.jpg

   Voir l’article suivant pour les explications.

 

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

De la guerre dans l'art, de... |
Anglais pour non-spécialist... |
videohistgeo6eme |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lelampiste
| histgeo4emelaprovidence
| Le blog de la réserve opéra...