Le Lensois Normand

Tome 2

Le Centre de Formation des Mines de Lens

Classé dans : Histoire,La Mine,Lens — 4 janvier, 2011 @ 10:18

cf01.jpg

    Le long de la Route de Béthune à Lens, à hauteur de la fosse 12 bis se tenait le Centre de Formation des Mines de Lens. Il avait été installé dans des bâtiments désaffectés du service de constructions des Mines du groupe Lens-Liévin à l’emplacement exact de l’IUT et on y accédait par « Le Chemin Perdu ».

cf04.jpg

   Il a été inauguré en 1952 par Madame Michèle Auriol, épouse du Président de la République d’alors.

   Tous les élèves des écoles lensoises se souviennent être passé au moins une fois dans ce centre car une visite y était organisée régulièrement, visite qui permettait aux HBNPC d’effectuer du recrutement. L’une des particularités était certainement la mine-image, exacte reproduction d’une galerie de mine grandeur nature.

cf02.jpg

   Les galibots et les apprentis-porions y bénéficiaient une formation de qualité pour l’époque : près de 160 stagiaires y suivaient les cours chaque année.

   Les cours étaient répartis selon l’âge su stagiaire :

- 1er degré pour les galibots de moins de 18 ans

- 2ème degré pour les élèves mineurs de 18 à 21 ans

- 3émé degré enfin pour les élèves porions de 21 à 25 ans. Ceux ci suivaient une formation « en alternance » entre l’école et le travail au fond. Il étaient notés par un «porion-contrôleur» qui, de par les évaluations qu’il donnait à chacun, déterminait le montant d’une prime de travail.

   Comme il fallait aussi entretenir la forme des jeunes mineurs, des cours d’éducation physique étaient aussi dispensés dans ce centre pendant les stages.

cf03.jpg

Ce bâtiment existe toujours et sert de gymnase pour l’IUT (Source APPHIM)

   Ne résistant pas à la récession des houillères, le Centre ferme définitivement ses portes le 31 août 1985 pour laisser sa place à l’IUT dont le première pierre est posée par Laurent Fabius le 25 janvier 1986. Le chemin perdu prend alors le nom de «Rue de l’Université».

   L’Université a remplacé le Centre de Formation des Mines :

cfva01.jpg

cfva02.jpg

(Photos tirée de Google Earth)

 Deux vidéos concernant le Centre de Formation des Mines de Lens sont sur internet :

Sur le site de l’INA : http://www.ina.fr/video/R10289957/les-metiers-de-la-mine-le-centre-de-formation-professionnelle-de-lens.fr.html

Sur le site de la Ville de Lens : http://www.villedelens.fr/Le-patrimoine-des-Mines

 Article réalisé grâce a des informations recueilles dans le livret « Métamorphoses » édité par la Ville de Lens à l’occasion d’une exposition au Colisée en juin 2010, Merci à Madame Aurélie David du Service des Archives de Lens pour les photos.

11 commentaires »

  1. maurice dit :

    salut claute ,
    j’ai bin connu ch’te centre , ed’ 14 a 18 ans , jusqu’a min C A P , ed’ 1953 a 1957 ,
    ech’centre bin sur y donnot d’su l’route ed’ bethune , ed’l'aute coté d’su l’cité des fleurs , et mes parints y restotent a 300 mettes ed’ la , mais j’em rappelle pu si chétot 1 journée par semaine ou in semaine par mos

  2. Dominique dit :

    Salut Claude
    Merci pour cet article : ça me ramene en 61 ou j’y est fait un stage qui m’a permis de descendre a moins 700m. Cela a été très impressionnant.
    Que de souvenirs
    Merci encore

    Dernière publication sur Le lensois normand : C'est fini (pour le tome 1)

  3. KLAVZER dit :

    Bien que n’ayant pas pratiqué le centre, en tant qu’apprenti mineur, je le connais en long et en large. Dans les années 56-57-58 les jeunes s’y rencontraient souvent . Un monsieur Calonne y donnait des cours d’allemand; j’ai pu en bénéficier jusqu’à son décès prématuré.
    Merci Claude cela rajeuni!

  4. michel dit :

    Salut
    Avec un de nos beaux-frères préférés nous avons fréquenté quelques années le centre entre 48/49 et 51.Nous en avons des souvenirs communs.Demande à tin Biau-frère s’iss rapelle d’ech mait’ Bober.In a quequ’fos bien rigolé din l’mine-imach…
    In étot des galibots,jeunes et biaux.
    Pour répondre à un commentaire précédent nous y allions
    une journée par semaine
    Merci pour ces souvenirs de…60 ans.

  5. HENAUT Jean-Claude dit :

    C’était la mine image.
    Ici les choses nous semblaient simples
    Mais au fond c’était pâs du cinéma
    Au fond de la mine il y avait également les chantiers
    écoles
    C’est la que j’ai appris à faire du « carbon ».
    Lorsque que je me suis retrouvé à « front » juste devant
    la veine de charbon,j’en menais pas large.
    Le premier jour j’ai fait 2 m d’abattage sur 6m de long. A l’époque le moniteur m’a dit:
    « demain il faudra faire 3m sur 9 m »
    Le lendemain j’ai fait 3m 50 sur 8 m et le moniteur
    m’a dit :  » té peu mieu faire min tiot »
    J’avais 16 ans et des larmes ont coulé sur mes joues
    Non au fond c’était pas du cinéma.

  6. maurice dit :

    merci a michel pour es’précision , j’avos d’ja oublié , pourtant ya qu’58 ans d’cha

  7. caboche marcel dit :

    j’ai passé ma jeunesse au centre, mon pere y travaillait. Je me suis tjs demandé ce qu’il y avait entre le 2′ et le 26 rue des oeillets. Ce devait etre une entrée car il y avait des grands bacs àfleurs en beton. Je voudrais avoir plus d’info et si possible des photos.
    Merci d’avance

  8. J’avoue que cette question me laisse sans réponse. Peut être que les numéros manquant étaient réservés à des maisons qui n’ont jamais été construites ??? Je ne sais pas !

    Dernière publication sur Le lensois normand : C'est fini (pour le tome 1)

  9. caboche marcel dit :

    il y a une faute de frappe dans ma demande, c’est entre le 24 et le 26 rue des oeillets, il n’y a pas de N° manquant. Ces 2 maisons étaient séparées d’ environ 60 m, est ce que cela pouvez etre l’entrée principale du centre et celle route de bethune une secondaire.
    Merci

  10. Vanceunebrock dit :

    Bonjour à tous,
    J’ai commencé à l’école des mines de Lens  » CTMC » le 07 aout 1963 ; nos chefs étaient tous des hommes vraiment très sympathiques et vraiment TRÈS CHEFS . Mais cela ne m’a jamais ennuyé car c’est si simple d’être respectueux.
    J’ai descendu la 1 ère fois au fond à la fosse 19 de Lens dans cette immense tour qui existe toujours. J’ai obtenu mon CAP de mécanicien des mines de houille et ensuite mon CAP de mineur : deux diplômes dont je suis encore fière à ce jour malgré mes 66 ans.
    Directeur : M. André Dellebarre
    Prof de français : M Panier
    Prof de math. : M Trinel
    Prof d’atelier : M Hulrich.
    etc etc………
    J’ai ensuite travaillé à la fosse N°2 de Lens avec : les géomètres, les électromécaniciens, et ensuite une équipe d’ouvriers avec les quels j’ai appris le métier de MINEUR.
    Bien à vous tous.
    Daniel Vanceunebrock

  11. Wlodarczyk francis dit :

    j ai commence au centre le 31 octobre 1960.Le moniteur etait le Chef Bourdret.De 1960 a 64 il y avait les chefs Panier Trinel Quenon et monsieur Dellebarre. En sport j ai eu Mr Anselin Il y avait bien d autres moniteurs dont Mr Blanc decede prematurement. Quelle belle epoque. Il y avait 9 sections a l epoque. Puis j ai eu mon CAP mineur puis d electromecanicien.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

De la guerre dans l'art, de... |
Anglais pour non-spécialist... |
videohistgeo6eme |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lelampiste
| histgeo4emelaprovidence
| Le blog de la réserve opéra...