Le Lensois Normand

Tome 2

Les Pompiers de Lens (3)

Classé dans : Histoire,Lens — 25 février, 2011 @ 17:52

 Quand le Caporal Hardy se fache

Le Caporal Hardy faisait parti du Corps des Sapeurs Pompiers de Lens tout au début du XXème siècle. Il venait de Tourcoing. Le voici dans le groupe des Pompiers de Lens de 1904.

hardy001.jpg

Ce jour là, les pompiers de Lens furent appelés pour le feu d’une meule de foin dans les haras du Grand-Condé que possédait Maître Tacquet (Notaire à Lens et gendre d’Elie Remaux, Directeur de la Compagnie des Mines).

Attiré sans doute par la curiosité, un certain Rougerie qui occupait les fonctions de Secrétaire Général à la Mairie de Lens, se rendit sur les lieux. Sans doute s’approcha t-il trop près du lieu du sinistre qu’il reçu malencontreusement un tuyau d’arrosage dans les jambes. Ce tuyau, manipulé par notre ami Hardy ne le blessa certainement pas physiquement mais plus vraisemblablement moralement puisque ses vêtements et chaussures en furent souillés, ce qui était gênant pour les fonctions qu’il occupait.

Rougerie, sans doute vexé et fâché, insulta alors le caporal Hardy. Il le traita de « va-nu-pieds, cochon et ivrogne », le menaça de lui  »donner de la canne sur la gueule ». Hardy laissa dire, ne s’occupant que de son devoir de pompier, mais quelques jours plus tard lui adressa une lettre ouverte qui fut diffusée dans la presse locale.

Il choisit plutôt l’humour pour ridiculiser le dénommé Rougerie, lui indiquant qu’on ne vient pas sur les lieux d’un incendie avec « des souliers vernis » et en « tenue de gala quand on a peur de se salir » et que même sans sa présence, le feu aurait été éteint. Il profite de cette lettre pour défendre l’honneur de toute la corporation des Pompiers de Lens.

Voici, publié dans « L’Action Syndicale « du 2 octobre 1904, l’intégralité de la lettre du Caporal Hardy :

hardy002.jpg

Une vache dans le canal

Autre intervention sortant de l’ordinaire, ce document que nous a envoyé Alain Hainaut. Un article de la presse locale relate qu’en février 1956, les pompiers ont été appelés pour repêcher le corps d’un animal dans le canal. C’est une fois remontée sur le Chemin du Halage que les curieux s’aperçurent qu’il s’agissait en fait d’une … vache.

1956vache.jpg

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

De la guerre dans l'art, de... |
Anglais pour non-spécialist... |
videohistgeo6eme |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lelampiste
| histgeo4emelaprovidence
| Le blog de la réserve opéra...